Soirée-événement : Le Traité d’Aix-la-Chapelle

Un levier pour impulser de nouvelles actions en Grande Région ?

Que faire maintenant ? 

Mardi 4 juin 2019 – Saarbrücken

 

Plus d’une centaine de chefs d’entreprise de la Sarre et de la Rhénanie-Palatinat étaient présents dans la grande salle de la Chambre de commerce et d’Industrie de la Sarre pour un événement exceptionnel : la rencontre entre trois acteurs politiques essentiels de l’espace transfrontalier. Cette table ronde ouverte a permis un large échange entre le ministre-président du Land de Sarre Tobias Hans,  la vice-présidente du Conseil régional Grand Est Nicole Muller-Becker, et les présidents des deux Conseils départementaux de Moselle et de Meurthe-et-Moselle, Patrick Weiten et Mathieu Klein.

L’occasion pour chacun d’évoquer les élections européennes, la montée des populismes et des tendances au repli sur soi, ainsi que la fragilisation de l’Europe et des gouvernements français et allemands. Tous ont souligné la nécessité de redonner du sens à l’engagement européen et de régénérer sa construction à partir du quotidien des citoyens et des territoires.

Au regard de ce contexte, les débateurs ont souligné la réelle opportunité que présente le Traité d’Aix-la-Chapelle qui confirme et conforte les relations franco-allemandes et prend pour la première fois en compte la dimension territoriale transfrontalière. Tout en ne négligeant pas les difficultés et les obstacles à surmonter (législations nationales, bureaucratie, reconnaissance des diplômes…), les quatre élus ont tous considéré qu’il était indispensable d’utiliser le Traité d’Aix-la-Chapelle comme un levier pour renforcer la coopération tant franco-allemande qu’à l’échelle de la Grande Région.

Ont été mentionnés des domaines aussi variés que le développement du plurilinguisme (avec la perspective de l’apprentissage de deux langues dès la maternelle), la formation professionnelle (avec l’idée de certifications spécifiques, voire de co-diplomation, afin de répondre aux besoins en compétences), l’intelligence artificielle (avec l’évocation d’une vallée européenne), la digitalisation, la mobilité, la culture, le sport, les équipements de service à la population (comme les crèches) et par là-même l’attractivité des espaces de coopération transfrontalière.

REPERES

IGR : Institut transfrontalier de la Grande Région.

AKW : Arbeitskreis Wirtschaft – Cercle de travail économique, dans lequel les petites et moyennes entreprises notamment ainsi que les travailleurs indépendants de la Grande Région entretiennent leurs relations commerciales.

IHK Saarland : Industrie- und Handelskammer des Saarlandes (CCI de la Sarre).

WSPM Wirtschaftsclub Saar-Pfalz-Moselle : Club d’économie de la Sarre, du Palatinat et de la Moselle.

La Consule Générale de France à Sarrebruck, Catherine Robinet, était présente.

Une soirée animée par Guy Keckhut.

 

 

 39 total views

1 réponse

Trackbacks (rétroliens) & Pingbacks

  1. […] Soirée-événement « Le Traité d’Aix-la-Chapelle : un levier pour impulser de nouvelles actions en Grande Région ? Que faire maintenant ? » : 4 juin 2019 à la CCI de la Sarre Sarrebruck. https://institut-gr.eu/2019/06/04/soiree-evenement-le-traite-daix-la-chapelle/ […]

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *