L’IGR est un mouvement qui  veut prendre toute sa place dans le paysage transfrontalier. Bien que strictement apolitique, il se bat néanmoins pour faire de la Grande Région une « petite Europe » au quotidien. Cela passe par des projets concrets perceptibles par les citoyens et les entrepreneurs et susceptibles de les mobiliser.

C’est pourquoi l’IGR mène des combats. Il le fait avec d’autres – notamment le Sommet de la Grande Région et le Comité économique et social de la Grande Région, dans un esprit constructif et déterminé.

L’IGR s’engage

L’IGR mène rassemble les acteurs et mène ses actions avec pour ambitions, entre autres, de :

  • créer des synergies beaucoup plus étroites entre les acteurs transfrontaliers,
  • militer pour une gouvernance plus affirmée au niveau de la Grande Région,
  • favoriser la réalisation d’infrastructures routières et ferroviaires,
  • contribuer au développement d’espaces transfrontaliers dynamiques (Alzette-Belval, Forbach-Sarrebruck…),
  • aider à constituer un agenda précis pour le développement du multilinguisme,
  • renforcer le développement de clusters transfrontaliers,
  • soutenir un développement territorial cohérent et homogène,
  • faire éclore une stratégie culturelle visible et attractive,
  • poursuivre le développement de politiques universitaires innovantes et concertées,

 54 total views