Table ronde franco-allemande sur la mobilité du futur

Hôtel de ville de Metz                            

jeudi 23 mai 2019

Cette table ronde était organisée dans le cadre de « Metz est wunderbar », événement organisé sur une semaine pour souligner l’excellence franco-allemande de Metz à travers des tables-rondes, des concerts, des expositions et de nombreuses animations.

Initié le jeudi 23 mai au matin, cette conférence était portée par l’agence Inspire Metz en partenariat avec le WTC Metz-Saarbrücken et Behr Consulting. Elle a réunir chercheurs, entrepreneurs et élus français et allemands qui sont venus échanger sur deux grandes thématiques : la mobilité électrique et le véhicule autonome. L’objectif était de découvrir les projets en cours dans chaque pays et identifier les bonnes pratiques réalisées par chacun.

Plusieurs membres de l’IGR étaient présents.

Co-animée par Danièle Behr, fondatrice de BEHR Consulting, et Raimund Nowak, directeur général de la région métropolitaine de Hanovre, cette table-ronde a réuni une dizaine d’intervenants.

  • Jean-François Argence. Directeur des nouvelles mobilités au sein de Lohr Industrie
  • Joseph Beretta, Président de l’Avere-France
  • Heinrich Coenen, Directeur Electrification flotte des bus à BVG Berlin
  • François Gaillard, Vice-Président Innovation véhicules connectés et autonomes au sein du groupe PSA
  • Dominique Gros, Président de l’agence Inspire Metz, 1erVice-Président de Metz Métropole, Maire de Metz
  • Günter Heinrich, 2ème Vice-Président Landtag de Sarre
  • Arndt Müller, Président du Conseil d’Administration, Stadtwerke de Trier et sa région
  • Christine Peyrot, Directrice Commerciale et Marketing Transports Autonomes au sein du groupe Transdev
  • Malte Schmeck, Manager digitalisation et transport autonome et connecté à E-Mobil BW Stuttgart
  • Horst Wieker, professeur dans le domaine des télécommunications à la Hochschule für Technik und Wirtschaft des Saarlandes

Dans le Grand Salon de l’Hôtel de Ville de Metz, les intervenants ont pu présenter à un public non spécialisé des concepts et solutions de mobilité alternatifs pour l’avenir. Qu’il s’agisse d’autobus électriques, de navettes automatisées et connectées dans les transports publics ou de véhicules autonomes à usage privé – la discussion a clairement montré que la mobilité du futur poursuivra plusieurs objectifs et ne sera pas à voie unique.

On peut envisager de réduire les émissions de CO2 grâce à des moteurs électriques ou à l’hydrogène. Mais des concepts tels que le covoiturage, la location de vélos dans les centres-villes et les véhicules autonomes peuvent également constituer une réponse aux routes encombrées et au manque d’offres de mobilité dans les zones rurales.

Sur le thème de la conduite autonome, le professeur Horst Wieker a pu partager ses expériences avec l’auditoire et, sur la base du projet TERMINAL, montrer clairement quelles possibilités un bus automatisé peut offrir dans les zones rurales et comment les progrès de la recherche augmentent la confiance du public dans les systèmes de transport intelligents.

 37 total views

1 réponse

Trackbacks (rétroliens) & Pingbacks

  1. […] La table ronde franco-allemande sur la mobilité du futur: 23 mai 2019 Mairie de Metz. https://institut-gr.eu/2019/05/23/table-ronde-franco-allemande-sur-la-mobilite-du-futur/ […]

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *